Retours expériences

Gestion adaptative des ouvrages hydrauliques de la Sèvre nantaise et du Thouet

Porteur du projet : 
Syndicat mixte de la vallée du Thouet, Institution interdépartementale du bassin de la Sèvre nantaise
2004 - 2011

La Sèvre nantaise et le Thouet sont deux affluents de la Loire. Près de 355 ouvrages ont été recensés sur ces deux bassins versants. Rarement manœuvrés, voire même à l’état d’abandon, ces ouvrages perturbent pour autant toujours le milieu aquatique : les écoulements sont modifiés - stagnation, réchauffement de l’eau, banalisation des milieux…- et la mobilité des poissons et des sédiments est stoppée.
Afin d’aider à la décision pour la gestion de ces ouvrages et contribuer à l’amélioration du fonctionnement physique des cours d’eau, le syndicat mixte de la vallée du Thouet et l’Institution interdépartementale du bassin de la Sèvre nantaise ont initié des réflexions sur la gestion adaptative de ces ouvrages. Le coût du maintien des ouvrages vieillissant, leur incidence négative sur le milieu et les conflits d’usage sous-jacents ont motivé leur forte implication et facilité la mobilisation de syndicats de rivière et communes, maitres d’ouvrage d’opérations pilotes. Cette démarche a permis d’aboutir dans un premier temps à trois opérations d’ouverture et d’abaissement de vannes sur trois cours d’eau différents. Cette première phase a conduit à l’amélioration du milieu sur les plans physique, chimique et biologique, mise en évidence par les études de suivi, ainsi qu’à une meilleure perception locale des projets menés. Cette dernière a été étudiée dans le cadre de la plate-forme recherche-action du Plan Loire grandeur nature III. D’autres actions de rétablissement de la continuité écologique seront programmées à l’échelle de secteurs homogènes dans le cadre des prochains contrats.

(fiche Onema-Ministère en charge de l'écologie-Agences de l'eau)

Gouvernance des Trames vertes et bleues urbaines - l'exemple de Lille

Porteur du projet : 
Espace Nature Lille Métropole, Ville de Lille

De nombreuses collectivités envisagent l'intégration, dans leurs politiques locales, d'une réflexion concernant la préservation, voire la réhabilitation des trames vertes au sein de leurs territoires. Cette démarche n'est pas sans leur poser de nombreuses difficultés tant dans la méthodologie à adopter que dans l'appropriation des enjeux que porte la notion de trame verte.

Découvrez dans cette fiche les modalités de la gouvernance de la politique Trame verte et bleue mise en place à Lille.

Ce document est issu du travail réalisé dans le cadre de l'ANR Trame verte urbaine et le plan Nature en ville, visant à apporter les clés d'appréhension de la mise en oeuvre d'une politique de trames vertes à l'échelle locale.

Gouvernance des Trames vertes et bleues urbaines - l'exemple de Lyon

Porteur du projet : 
Grand Lyon, SEPAL, ville de Lyon

De nombreuses collectivités envisagent l'intégration, dans leurs politiques locales, d'une réflexion concernant la préservation, voire la réhabilitation des trames vertes au sein de leurs territoires. Cette démarche n'est pas sans leur poser de nombreuses difficultés tant dans la méthodologie à adopter que dans l'appropriation des enjeux que porte la notion de trame verte.

Découvrez dans cette fiche les modalités de la gouvernance de la politique Trame verte et bleue mise en place à Lyon.

Ce document est issu du travail réalisé dans le cadre de l'ANR Trame verte urbaine et le plan Nature en ville, visant à apporter les clés d'appréhension de la mise en oeuvre d'une politique de trames vertes à l'échelle locale.

Gouvernance des Trames vertes et bleues urbaines - l'exemple de Rennes

Porteur du projet : 
Rennes Métropole, Communauté de commune du Val d’Ille, ville de Rennes

De nombreuses collectivités envisagent l'intégration, dans leurs politiques locales, d'une réflexion concernant la préservation, voire la réhabilitation des trames vertes au sein de leurs territoires. Cette démarche n'est pas sans leur poser de nombreuses difficultés tant dans la méthodologie à adopter que dans l'appropriation des enjeux que porte la notion de trame verte.

Découvrez dans cette fiche les modalités de la gouvernance de la politique Trame verte et bleue mise en place à Rennes.

Ce document est issu du travail réalisé dans le cadre de l'ANR Trame verte urbaine et le plan Nature en ville, visant à apporter les clés d'appréhension de la mise en oeuvre d'une politique de trames vertes à l'échelle locale.

Gouvernance des Trames vertes et bleues urbaines - l'exemple de Strasbourg

Porteur du projet : 
Communauté Urbaine de Strasbourg

De nombreuses collectivités envisagent l'intégration, dans leurs politiques locales, d'une réflexion concernant la préservation, voire la réhabilitation des trames vertes au sein de leurs territoires. Cette démarche n'est pas sans leur poser de nombreuses difficultés tant dans la méthodologie à adopter que dans l'appropriation des enjeux que porte la notion de trame verte.

Découvrez dans cette fiche les modalités de la gouvernance de la politique Trame verte et bleue mise en place à Strasbourg.

Ce document est issu du travail réalisé dans le cadre de l'ANR Trame verte urbaine et le plan Nature en ville, visant à apporter les clés d'appréhension de la mise en oeuvre d'une politique de trames vertes à l'échelle locale.

Gouvernance des Trames vertes et bleues urbaines - l'exemple du Val Maubuée

Porteur du projet : 
Communauté d’agglomération du Val Maubuée

De nombreuses collectivités envisagent l'intégration, dans leurs politiques locales, d'une réflexion concernant la préservation, voire la réhabilitation des trames vertes au sein de leurs territoires. Cette démarche n'est pas sans leur poser de nombreuses difficultés tant dans la méthodologie à adopter que dans l'appropriation des enjeux que porte la notion de trame verte.

Découvrez dans cette fiche les modalités de la gouvernance de la politique Trame verte et bleue mise en place dans le Val Maubuée.

Ce document est issu du travail réalisé dans le cadre de l'ANR Trame verte urbaine et le plan Nature en ville, visant à apporter les clés d'appréhension de la mise en oeuvre d'une politique de trames vertes à l'échelle locale.

Identification et mise en œuvre de la Trame verte et bleue sur le territoire du Parc naturel régional de Lorraine

Porteur du projet : 
PNR Lorraine
2005 - 2011

Zoom : Suivi de la LGV Est

Le Parc naturel régional de Lorraine est un territoire majoritairement rural et forestier. Il est marqué par la fragmentation due à la ligne LGV, rupture totale du territoire de la Zone Ouest. Conscient de sa responsabilité pour la protection de certaines espèces et habitats (niveau régional et européen) le Parc a adopté une démarche de constitution de réseaux écologiques dès 2005. 

Cette fiche retrace les étapes clés de l'identification de la trame sur ce territoire et de la phase opérationelle de mise en oeuvre. Un zoom sur le suivi de la LGV Est nous fournit un aperçu des négociations sur ce projet d'infrastructure routière d'envergure.

Installation d'un réseau d'îlots de vieux arbres sur la commune de la Motte Servolex - Savoie

Porteur du projet : 
Commune de la Motte Servolex - Savoie
2008 - 2011

Ce territoire à dominante agricole et boisée est soumis à des pressions d'urbanisation.

Afin de maintenir la biodiversité liée aux vieux arbres et au bois mort, 9 îlots de vieux arbres ont étés créés dans les forêts communales. Cette démarche s'inscrit dans le plan d’actions pour la constitution d’un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes.

Intégration de la Trame verte et bleue dans l'action du territoire du Parc naturel transfrontalier du Hainaut

Porteur du projet : 
PNR Scarpe-Escaut (parc transfrontalier du Hainaut)
2007 - 2011

Zoom : Définition de la trame écologique à l'échelle locale autour de la commune de Marchiennes

Le Parc transfrontalier du Hainaut est formé du Parc naturel régional de Scarpe-Escaut et du Parc naturel des Plaines de l'Escaut (Belgique). Ce territoire à dominante rural subit une forte pression d'urbanisation amplifiée par sa proximité avec de gros pôles urbains. 

Le PNR Scarpe-Escaut débute sa réflexion sur la Trame verte et bleue en 2007. Il affirme sa volonté d'intégrer la TVB dans sa nouvelle charte de parc. Cette démarche s'inscrit dans la déclinaison locale du Schéma régional Trame verte et bleue de la région Nord Pas de Calais. 

Cette fiche retrace les diverses études réalisées pour la mise en place du réseau écologique sur ce territoire, et son intégration dans la Charte du PNR Scarpe-Escaut. Il précise le travail effectué à l'échelle de la commune de Marchiennes, ainsi qu'une opération de restauration d'un corridor écologique entre le Bois de l'Abbaye et la forêt de Flines-lez-Râches.

Intégration de la TVB dans le PLU d'Aiguefonde

Porteur du projet : 
PNR du Haut-Languedoc
2010 - 2012

Dans le cadre d'une expérimentation, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a accompagné une commune à intégrer les enjeux de Trame verte et bleue dans son Plan local d'urbanisme en cours de révision.

Aiguefonde, commune du Tarn, est un territoire périurbain caractérisé par une diversité de paysages (piémonts, vallée, plaines agricoles, prairies, ripisylves, bocage...) menacé par le développement de l'urbanisation et le mitage.
L'identification de la TVB locale par une approche éco-paysagère et un dialogue avec les élus ont permis de construire un projet communal basé sur la compréhension du paysage et du fonctionnement des milieux naturels.

Découvrez cette démarche d'accompagnement, par un PNR, d'une commune volontaire et sensibilisée aux questions de continuités écologiques.

Cette fiche a été réalisée par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France et le Parc naturel régional du Haut-Languedoc dans le cadre du Centre de ressources Trame verte et bleue.

Intégration de la TVB dans le SCOT Colmar-Rhin-Vosges

Porteur du projet : 
Adeus - Agence de Développement et d'Urbanisme de l'Agglomération Strasbourgeoise
2012

Dans le territoire du SCoT Colmar-Rhin-Vosges, les enjeux de préservation de la Trame verte et bleue se concentrent autour de l’urbanisation des vallées vosgiennes, l’évolution des pratiques agricoles et l’importance de la fréquentation touristique.

La TVB se traduit ainsi à travers quatre composantes :

  • Protection de l’armature écologique majeure ;
  • Maintien et amélioration du fonctionnement écologique à toutes les échelles ;
  • Préservation des ressources, notamment du sol, support de la biodiversité ;
  • Protection et valorisation des paysages qui forgent l’identité du territoire.

Intégration de la TVB dans le SCOT du Pays de Saintonge Romane

Porteur du projet : 
Pays de Saintonge Romane
2012

Le Pays de Saintonge Romane compte 70 communes, 5 EPCI (sous réserve d’évolution liées au schéma départemental de coopération intercommunale) pour un peu plus de 90 000 habitants en 2012. Situé à proximité du littoral (marche vers les littoraux royannais et oléronais), le territoire bénéficie d’une attractivité résidentielle soutenue (taux de croissance annuel moyen supérieure à 1% depuis plus de 10 ans). Cette attractivité exerce une pression à différents niveaux : consommation d’espaces agricoles et naturels, mitage urbain du territoire, voire périurbanisation de certains secteurs, problématique de mobilité croissante, coûts du foncier sous pression, banalisation paysagère, fragmentation des écosystèmes, pressions sur la ressource en eau, cohabitation avec l’agriculture, et entre anciens et nouveaux habitants, etc.
Autant de problématiques auxquels le SCoT du territoire (en cours d’élaboration : phase DOO, SCoT génération Grenelle) tente d’apporter des éléments de réponse en termes d’outil de planification, de prospective et de mise en perspective du territoire dans une logique d’aménagement durable.

Intégration de la TVB dans le SCOT du Syndicat mixte de l'Angoumois - périmètre de l'étude à mener

Porteur du projet : 
Syndicat mixte de l'Angoumois
2012

L’environnement est un volet important du futur Schéma de Cohérence Territoriale de l’Angoumois et les élus du Comité syndical ont souhaité approfondir le sujet par une étude spécifique sur les espaces à enjeux environnementaux sur le territoire et les possibilités de mise en place de corridors écologiques entre ces différents espaces. Le résultat de l’étude sera intégré dans le diagnostic de territoire, et servira à l’élaboration du Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) et du Document d’Orientations et d’Objectifs (DOO) du SCoT de l’Angoumois.

Découvrez dans cette fiche la méthodologie employée, qui fait office de cahier des charges pour des études du même type.

Intégration de la TVB dans le SCOT Montagne, Vignoble et Ried

Porteur du projet : 
Adeus - Agence de Développement et d'Urbanisme de l'Agglomération Strasbourgeoise
2012

La fréquentation touristique témoigne des enjeux paysagers et de biodiversité qui s’exercent sur le territoire du SCoT Montagne, Vignoble et Ried qui s’étend des Vosges à la plaine. Des pressions s’exercent dans la zone de transition du piémont où sont concentrés les infrastructures et les équipements, qui constituent des obstacles forts à la continuité naturelle des vallées vers la plaine.

L’originalité du SCoT repose sur une approche descriptive des grandes entités naturelles du territoire et sur un travail approfondi sur les enveloppes urbaines pour limiter la consommation foncière.
Les éléments cartographiques de l’état initial d’environnement précisent des fuseaux de continuité écologique sous la forme d’un zoom dans le secteur où les enjeux de Trame verte et bleue sont importants. L’application du SCoT sera accompagnée par l’établissement d’un «Programme local de renforcement de la biodiversité dans l’espace naturel banal» et, à l’élaboration de leur PLU, les communes concevront pour chaque site d’extension urbaine de plus de 30 ares un Projet Paysager et Urbain d’Extensions Urbaines.

Intégration de la TVB dans le SCOT Région Mulhousienne

Porteur du projet : 
Adeus - Agence de Développement et d'Urbanisme de l'Agglomération Strasbourgeoise
2012

Le territoire mulhousien englobe un cœur urbain encerclé par des secteurs géographiques aux enjeux environnementaux divers. Cette configuration entraîne des réflexions à adapter pour concilier le développement des activités humaines avec la présence des espaces naturels.

L’originalité du SCoT repose sur l’effort d’une hiérarchisation de la Trame verte et bleue. Des largeurs différenciées de 50 à 100 mètres minimum permettent de réaliser des corridors écologiques et des coupures naturelles, et de renforcer ainsi l’armature paysagère.

L'espace de mobilité au coeur du fonctionnement de la Loire et de ses affluents

Porteur du projet : 
Partenaires du Plan Loire Grandeur Nature
2013

12 projets axés sur la gestion et la restauration des terrains riverains des cours d'eau ont été menés sur la Loire et ses affluents pour en préserver l'espace de mobilité. Conduits de 2009 à 2013 en régions Auvergne, Bourgogne et Centre, ils ont facilité la reconnaissance des enjeux et des possibilités de préservation de ces espaces.

La Trame verte et bleue dans le PNR de Normandie-Maine

Porteur du projet : 
PNR Normandie-Maine
2014

A l'occasion de la révision de sa Charte, le Parc naturel régional de Normandie-Maine a débuté, en 2008, diverses réflexions sur la Trame verte et bleue dont une cartographie de la TVB du PNR parue en 2013.

De multiples actions ont été entreprises par le PNR afin de préserver et remettre en bon état les continuités écologiques du territoire de Parc : Charte forestière, Contrat Nature, intégration de la TVB dans les documents d'urbanisme, plan bocage, méthode simplifiée d'identification des haies, programme de plantation de haies et arbres, identification des freins et leviers à la mise en oeuvre de la TVB milieu agricole, restauration/entretien de mares, étude TVB en milieu urbain...

Méthode de détermination de la Trame Verte et Bleue de Limoges Métropole

Porteur du projet : 
Communauté d’agglomération Limoges Métropole
2009 - 2012

La communauté d’agglomération Limoges Métropole réunit 18 communes. Différents espaces naturels (agricoles, bocagers, boisés, humides) sont présents sur son territoire, dont certains revêtent une importance patrimoniale. Ces espaces accueillent une biodiversité riche et variée mais ils subissent la pression de l’urbanisation et certains aménagements peuvent entraîner une dégradation de ces milieux ou les isoler en interrompant les connexions biologiques.

Afin d’inverser cette tendance, Limoges Métropole a lancé une étude en 2009 visant à définir puis hiérarchiser les éléments majeurs du patrimoine naturel de Limoges Métropole afin de pouvoir les intégrer dans un document-cadre servant d'outil à l'aménagement du territoire communautaire et de concilier ainsi développement économique et préservation de la nature.

Cette fiche expérience est issue de l'ouvrage « Ingénierie écologique appliquée aux milieux aquatiques : pourquoi ? comment ? ».

Mise en place d'arrêtés préfectoraux de protection de biotope sur les cours d'eau du département de l'Orne

Porteur du projet : 
Onema - DDT - DREAL
1986

De nombreux cours d’eau du département de l’Orne possèdent encore des habitats aquatiques très préservés. Ces cours d’eau, situés le plus souvent dans les têtes de bassin à tendance herbagère ou forestière, possèdent une qualité d’eau favorable au développement de l’écrevisse à pieds blancs et de la truite fario. D’autres rivières, de dimension plus importante, possèdent des caractéristiques d’habitat favorables aux grands migrateurs ou au bro­chet.

La mise en place de 21 arrêtés préfectoraux de protection de biotope sur les cours d’eau et zones humides du département a permis de protéger ces aires de reproduction et de croissance encore préservées, face à la menace des nombreuses nouvelles pressions hydromorphologiques. Ces arrêtés, mis en place progressivement sur les 20 dernières années dans un objectif initial de lutte contre la multiplication des petits plans d’eau, permettent aussi désormais de mieux préserver les berges, ripisylves...

(fiche Onema-Ministère en charge de l'écologie-Agences de l'eau)

Mise en place d'inventaires communaux du bocage sur les communes du PNR d'Armorique

Porteur du projet : 
PNR d'Armorique, commune d'Hanvec
2011

Dans un secteur bocager soumis à la pression urbaine et à la déprise agricole, le PNR d'Armorique a pris l'initiative de sensibiliser agriculteurs, habitants et élus à la protection du bocage.

L'implication dès l'amont du projet de l'ensemble des parties prenantes a permis d'élaborer un outil d'aide à la décision pour la prise en compte de la Trame bocagère dans les documents d'urbanisme.

Cette fiche a été réalisée par le Centre de ressources Trame verte et bleue.

Pages

Retrouvez sur cette page les expériences relatives à l'élaboration et à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue sur les territoires.

Fiche du Centre de ressources TVB
Fiche détaillée
Fiche synthétique